La vision, comment ça marche ?

L'œil est le siège de la vision. Les différentes parties de l'œil sont à l'origine d'un ensemble de mécanismes de perception de la lumière. Ce sont, en effet, les rayons lumineux émis ou réfléchis dans notre environnement qui déterminent les formes, les couleurs, le relief des objets que nous percevons.

La vision, comment ça marche ?

Toutes les parties de l'œil jouent un rôle dans la conversion de la lumière en images. Si l'une de ces parties est défectueuse ou atteinte d'une pathologie, il peut en résulter un trouble de la vision.

La cornée est une paroi transparente qui se trouve à l'avant de l'œil et le protège. Elle est très sensible à la lumière, qu'elle absorbe et dévie vers la rétine où l'image sera constituée. La cornée joue donc un rôle essentiel dans le mécanisme de réfraction des rayons lumineux.

Le cristallin est une lentille transparente, située juste derrière l'iris. Son rôle est de concentrer les rayons de lumière et de les projeter sur la rétine. C'est l'organe de l'accommodation, c'est-à-dire de la capacité de l'œil à ajuster sa vision et à focaliser l'image, que l'objet regardé soit lointain ou proche. Comme sa texture est élastique, le cristallin peut, grâce aux muscles intraoculaires (ciliaires), se bomber ou s'aplatir pour capter et réfléchir les rayons lumineux émis à petite ou grande distance.

La rétine est une membrane transparente très fine qui recouvre la partie intérieure de l'œil, de l'iris jusqu'au nerf optique. C'est dans la rétine que se trouvent les extrémités des cellules sensorielles :

  • les cônes, surtout sensibles aux détails des formes et aux couleurs
  • les bâtonnets, surtout sensibles à la perception des contours et mouvements.

Ces cellules sensorielles vont transformer les stimuli lumineux en stimuli nerveux, qui seront transmis au cerveau via le nerf optique. Le cerveau va ensuite interpréter l'image.