Menu

Clinique oeil sec

Département de la clinique Mieux Voir développé par les docteurs Assouline et Fanourakis

VOUS AVEZ :

Des picotements ou brûlures oculaires, une sensation de sable, une gêne aux fortes lumières, une fatigue oculaire, des clignements réflexes des paupières, un inconfort au port de lentilles, des troubles visuels, des difficultés à lire les écrans, la télévision, à conduire de nuit ?

Vous souffrez probablement d'une altération de votre FILM LACRYMAL (larmes), appelée
SYNDROME DE L'OEIL SEC

L’altération du film lacrymal ou syndrome de l’œil sec touche
15 % de la population

Prenez rendez-vous en consultation pour un avis spécialisé en sécheresse oculaire (COS1)

Le film lacrymal est composé de 3 couchesOuvrir l'onglet

  • La couche muqueuse (produite par les cellules du gobelet conjonctival)
    Permet aux larmes d’adhérer à la surface antérieure de l’œil
    (une atteinte de cette couche réprésente moins de 1% des syndromes secs).
  • La couche aqueuse (produite par la glande lacrymale principale)
    Apporte les éléments nutritifs, anti-infectieux et oxygène à la surface antérieure de l’œil
    (une atteinte de cette couche représente 15% des syndromes secs).
  • La couche lipidique 0,1mm (produite par un ensemble de +- 80 glandes de Meibomius qui sont situées dans le cartilage des paupières supérieures et inférieures et dont les orifices d’évacuation sont situés sur le bord libre des paupières)
    Evite l’évaporation de la couche aqueuse
    (une atteinte de cette couche représente 85% des syndromes secs).

Le rôle des larmesOuvrir l'onglet

  1. Eviter le dessèchement de la surface antérieure de l’œil et principalement la cornée (hublot situé à l’avant de l’œil)
  2. Apporter les éléments nutritifs et oxygène
  3. Réduire le risque d’infection (anticorps)
  4. Rôle réfractif: le film lacrymal est une composante optique de l’œil et une altération du film lacrymal aura des répercussions sur la vision.

Causes, symptômes et conséquencesOuvrir l'onglet

Causes

  • L’âge est la première cause de sécheresse oculaire. Avec l’âge, les glandes de Meibomius se raréfient et sont moins sollicitées par baisse du tonus des paupières.
  • Les écrans : travailler sur écran diminue jusqu’à 7x la fréquence des clignements.
    Les glandes de Meibomius étant donc moins compressées, le meibum reste dans les glandes, il s’épaissit, finit par boucher les glandes qui finissent par s’atrophier définitivement.
  • Les dérèglements hormonaux : ménopause, contraceptif oral, menstruations, grossesse, hypothyroïdie….
  • Les conjonctivites et allergies :
    provoquent une inflammation qui affecte les glandes de Meibomius.
  • Certaines maladies auto-immunes : syndrome de Sjogren, polyarthrite rhumatoïde, maladies du collagène, affectent les glandes lacrymales.
  • La pollution et la fumée de cigarettes :
    Les particules en suspension provoquent une inflammation et l’œdème ainsi généré bouche les glandes de Meibomius.
  • Une alimentation déséquilibrée : une carence
    en OMEGA 3.
  • Les facteurs environnementaux : exposition au froid, climat chaud et sec, climatiseurs, ventilateurs, conduite fenêtre ouverte …
  • La chirurgie oculaire (cataracte, lasik, PKR…..) :lors de la chirurgie, les fibres nerveuses de la cornée sont sectionnées, provoquant une diminution du mécanisme protecteur: quand le film lacrymal se détériore, apparaît une sensibilité qui déclenche des clignements des paupières d’où une compression des glandes de Meibomius et la libération du meibum protecteur.
  • Le port prolongé de lentilles de contact.

Symptômes

  • Sensation de sable dans les yeux
  • Sensation de picotements ou brûlures oculaires
  • Fatigue oculaire
  • Photophobie ou gêne aux fortes lumières (soleil, phares de voiture la nuit, ...)
  • Blépharospasme ou clignement réflexe des paupières
  • Trouble visuel : difficulté à lire les écrans, à conduire la nuit, à regarder la télévision, ...
  • Difficultés à porter ses lentilles de contact.

Conséquences

  • Croûtes à la racine des cils
  • Rougeurs et télangiectasies
  • Micro-ulcérations cornéennes (KPS = kératite ponctuée superficielle)
  • Larmoiement paradoxal = réflexe
  • Conjonctivites à répétition
  • Chalazions, ...

Solutions et traitementsOuvrir l'onglet

  • Si vous avez les symptômes de sécheresse oculaire, votre ophtalmologue vous orientera vers une consultation œil sec appelée COS.
    Lors de cette consultation de sécheresse oculaire, on analysera votre film lacrymal avec un appareil très sophistiqué appelé IDRA (analyseur du film lacrymal) et on vous donnera les informations et moyens pour bien soigner votre sécheresse oculaire.
  • Cette analyse du film lacrymal va permettre de confirmer le diagnostic de sécheresse oculaire et de déterminer si cette sécheresse oculaire est d’origine évaporative (DGM = dysfonctionnement des glandes de Meibomius) ou d’origine hyposécrétante (insuffisance de production de larmes) ou mixte (association des deux).

En fonction de la cause, les solutions seront différentes


Eviter les facteurs aggravants

  • tabagisme
  • maquillage excessif des cils
  • exposition au froid
  • exposition à la poussière
  • conduire la fenêtre ouverte
  • climatisation ou ventilation excessive
  • port intense de lentilles de contact
  • lunettes mal adaptées
  • éclairage insuffisant
  • automédications
  • alimentation désiquilibrée.

Solutions palliativesCes solutions soulagent les symptômes sans guérir définitivement et doivent donc être poursuivies en continu


  • Hygiène palpébrale (www.filmhygienepalpebrale.be)
    • réchauffer les paupières
    • masser les paupières
    • éliminer les petites croûtes au niveau du bord des paupières et racine des cils
  • Instillation de larmes artificielles pour compenser la cause hyposécrétante ou la cause évaporative ou les deuxantibiotique, anti-inflammatoire, immunosuppresseur, ... afin de soigner la cause infectieuse ou inflammatoire du syndrome sec et casser le cercle vicieux lié au processus inflammatoire.
  • Apport en OMEGA 3
  • Éducation du clignementLe clignement complet des paupières entraîne la contraction des glandes de Meibomius et la libération de meibum. Cette couche lipidique s’étale sur les larmes et empêche leur évaporation. S’il existe plus de 40% de clignements incomplets, cela devient significatif et peut induire une sécheresse oculaire par dysfonctionnement des glandes de Meibomius. Dans ce cas, il faut une rééducation du clignement (toutes les heures : serrer les paupières pendant 2-3 secondes, 10 x de suite).

Solutions long terme


  • E-EYE ou thérapie par lumière pulsée
    Après avoir mis des lunettes de protection, et appliqué un gel sur la peau, on délivre 5 flashs de lumière pulsée sur la région périorbitaire inférieure de chaque œil.
    E-EYE délivre des flashs lumineux très courts et très spécifiques qui vont stimuler le nerf de la région traitée et favoriser la sécretion durable des glandes de Meibomius. Les études cliniques réalisées montrent que les meilleurs résultats s’obtiennent quand on réalise 3 traitements successifs à J0 - J15 et J45 puis 1x par an.
  • Lipiflow
    Cette technique consiste à placer des coques chauffantes et malaxantes sur les paupières.Elle permet de déboucher physiquement les glandes de Meibomius encore fonctionnelles.
  • Bouchons lacrymaux
    Ce sont des petits bouchons que votre ophtalmologue va insérer au niveau des orifices lacrymaux afin d’éviter l’évacuation trop rapide du peu de larmes produites. Grâce à ces bouchons, les larmes restent plus longtemps sur la surface oculaire.

CONSULTATION OEIL SEC (COS)Ouvrir l'onglet

Vu le nombre de plus en plus important de personnes qui souffrent de sécheresse oculaire, la clinique de l’œil sec (département de la clinique Mieux Voir) s’est spécialisée dans le diagnostic et le traitement de cette maladie

CONSULTATION OEIL SEC (cos)

Prenez rendez-vous en ligne avec l’un de nos médecins spécialisés :

Cliquez-ici si vous n’avez pas de préférence
pour un médecin en particulier

Dr. Julia Assouline

Téléchargez
son CV en pdf

Dr. Julia ASSOULINE

  • Médecin spécialisé en Ophtalmologie
  • Consultation en ophtalmologie générale
  • Spécialisée en pathologie du segment antérieur
  • Spécalisée en sécheresse oculaire (responsable de la clinique Oeil Sec département de la clinique Mieux Voir)
    IDRA - E-EYE - LIPIFLOW - BOUCHONS CLOUS
Dr Stélios FANOURAKIS : Chef de service

Téléchargez
son CV en pdf

Dr Stélios FANOURAKIS : Chef de service

  • Médecin spécialisé en ophtalmologie
  • Chirurgie du segment antérieur (cataracte - femtocataracte - glaucome)
  • Chirurgie réfractive (myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie)
  • Chirurgie des paupières
  • Spécialisé en sécheresse oculaire
    IDRA - E-EYE - LIPIFLOW - BOUCHONS CLOUS
  • Spécialisé en kératocône